photo-

photo-

photo- Élément, du gr. phôs, phôtos « lumière » ( -phote).

-phot, -phote, photo-.
éléments, du gr. phôs, phôtos, "lumière".

I.
⇒PHOT(O)-1, (PHOT-, PHOTO-)élém. formant
Élém. tiré du gr. , «lumière», entrant dans la constr. de subst. et d'adj., surtout dans les domaines sc. ou techn.
A. —[Les mots constr. sont des subst.] V. héliophotomètre (s.v. hélio-), microphotomètre (s.v. micro-), photochimie, photo(-)électricité, photogenèse, photographe, photographie, photoluminescence, photomètre, photométrie, photon, photopériode (rem. s.v. photopériodique), photopériodisme (rem. s.v. photopériodique), photophobie, photophore, photosphère, photosynthèse, phototropie (rem. s.v. phototropisme), phototropisme.
photobactérie, subst. fém. Bactérie phosphorescente. Ces vases lumineux contenaient un liquide ensemencé avec ces curieux microbes appelés photobactéries (Le Petit Journ., Suppl. illustré, 10 mai 1903, n° 651, p.146 ds QUEM. DDL t.28).
photobiologie, subst. fém. Étude de l'influence de la lumière sur les êtres vivants (Le Petit Journ., Suppl. illustré, 10 mai 1903, n° 651, p.146 ds QUEM. DDL t.28).
photophase, subst. fém. Période de leur développement pendant laquelle certaines espèces végétales exigent une certaine quantité de lumière. Dans la «théorie stadiale» de cet auteur [T. D. Lyssenko (1932)] la température (thermophase) et la lumière (photophase) conditionnent l'initiation florale (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.739).
phototactisme (-tactisme, du gr. «réglé, ordonné»), subst. masc. Synon. de phototaxie. On ignore les causes de l'action de la lumière en dehors de celles qui sont relatives au phototactisme positif ou négatif des larves; la larve d'une espèce photophile se fixera sur un substrat bien éclairé, celle d'une espèce sciaphile sur un substrat plus abrité de la lumière (J.-M. PÉRÈS, Vie océan, 1966, p.120).
phototaxie, subst. fém. Réaction de locomotion d'organismes mobiles provoquée par la lumière et qui les porte soit à s'en approcher (phototaxie positive), soit à s'en éloigner (phototaxie négative). Les insectes anophtalmes ou portant des yeux simples ont une phototaxie négative; les insectes munis d'yeux composés présentent un mécanisme d'orientation plus compliqué (SÉGUY 1967).
2. CHIMIE:
photocatalyse, subst. fém. Phénomène de catalyse provoqué par une énergie rayonnante (d'apr. Méd. Biol. t.3 1972).
photocatalyseur, subst. masc. Catalyseur dont l'activité est déterminée par son exposition à un rayonnement lumineux (d'apr. Méd. Biol. t.3 1972).
photochrome (-chrome, du gr. «couleur»), subst. masc. Substance qui change de couleur sous l'action de la lumière. [Nos contemporains] cherchèrent un moyen de protéger la vue des aviateurs militaires contre l'éclair fantastique d'une explosion atomique. Aucun dispositif mécanique, lunettes, visière ou capot n'ayant le temps d'épargner à l'oeil des dégâts irrémédiables, il ne restait que le recours aux photochromes (P. ROUSSEAU, La Lumière, 1971, p.51).
photochromisme, subst. masc. ,,Variation réversible du spectre d'absorption d'un composé chimique sous l'action de la lumière`` (Lar. encyclop. Suppl. 1975).
photodissociation, subst. fém. Dissociation d'une molécule produite par absorption d'énergie rayonnante (d'apr. DUVAL 1959).
photolyse, subst. fém. Ensemble des phénomènes de décomposition chimique par la lumière (et plus particulièrement les rayons ultraviolets). [Van Niel] posera la notion de «photolyse» (ou photodécomposition) de l'eau comme dénominateur commun des photosynthèses (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.750).
3. ÉLECTRONIQUE:
photicon (-icon, de (orth)icon(oscope), s.v. ortho-), subst. masc., télév. ,,Tube cathodique spécial, analyseur à photons, pour prise de vues`` (Lar. encyclop.).
photodiode, subst. fém. Diode à semi-conducteur produisant une variation du courant électrique grâce à un rayonnement lumineux incident. En couvrant de photodiodes au silicium une aire de 10 m2 exposée au soleil, on disposerait théoriquement d'une puissance de 1kW (J. TERRIEN, La Cellule photoélectrique, Paris, P.U.F., 1974, p.93).
photomultiplicateur, subst. masc. Système électronique amplifiant l'intensité du courant électrique produit par une cellule photoélectrique sous l'effet d'une source lumineuse. On arrive (...) à multiplier par plus de dix millions le courant obtenu par effet photoélectrique, ce qui a permis de réaliser, à l'aide de photomultiplicateurs, des détecteurs de lumière très sensibles. Dans les photomultiplicateurs, le signal sortant est un signal électrique (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.284). Empl. adj. Tube photomultiplicateur. L'apparition de tubes électroniques photomultiplicateurs a permis après la dernière guerre l'essor extraordinaire de la technique de spectrométrie par scintillations (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.355).
photopile, subst. fém. Appareil tranformant directement un rayonnement lumineux en énergie électrique. La jonction de semi-conducteurs de deux types peut (...) constituer une photopile transformant l'énergie lumineuse en énergie électrique (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.194). Les photopiles sont couramment utilisées pour actionner des relais mettant en marche un système lorsque se trouve intercepté un faisceau lumineux atteignant l'appareil (mise en marche automatique d'escaliers mécaniques, de portes, d'un signal d'alarme, d'appareils de comptage) (LAITIER 1969).
photorésistance, subst. fém. ,,Dipôle semi-conducteur dont la résistance varie en fonction de l'éclairement auquel il est exposé`` (SARM. Phys. 1981). Les photodiodes sont utilisées concurremment avec les photorésistances dans les mesures photométriques (SARM. Phys. 1981).
photolecture, subst. fém. Lecture automatique des caractères par des moyens optiques. Synon. lecture optique. Les unités de photolecture alphanumérique modernes reconnaissent un type de caractères donné (BUREAU 1972).
5. MÉCANIQUE:
photoélasticimétrie, photo-élasticimétrie, subst. fém. Procédé optique permettant de déterminer les intensités et les directions des deux contraintes principales en tout point d'une maquette en lame mince transparente de pièce mécanique, traversée par un flux de lumière polarisée (d'apr. FOREST. Métall. 1977). La photoélasticimétrie n'est applicable, actuellement, que dans le domaine élastique (FOREST. Métall. 1977). Associée à l'interférométrie et à la photo-élasticimétrie, elle [l'holographie] permet une étude très fine des dimensions, vibrations et déformations d'une pièce mécanique (Fr. HARTMANN, Les Lasers, 1981, p.113).
photoélasticité, photo-élasticité, subst. fém. Propriété de certains corps transparents isotropes de devenir biréfringents lorsqu'ils sont soumis à une compression ou à une tension (d'apr. DUVAL 1959 et Méd. Biol. t.3 1972).
6. MÉDECINE:
photocoagulateur, subst. masc. Instrument servant à pratiquer une photocoagulation. Le type le plus moderne, utilisé notamment en ophtalmologie, est le photocoagulateur à laser (Méd. Biol. t.3 1972).
photocoagulation, subst. fém. Procédé de coagulation d'un tissu au moyen de rayons lumineux convergents. Utilisée notamment en ophtalmologie, dans certaines lésions de la choroïde et de la rétine, la photocoagulation peut être réalisée soit au moyen de la lumière ordinaire fournie par un flash à xénon (...), soit au moyen du rayon laser qui est beaucoup plus maniable et permet une visée très précise (Méd. Biol. t.3 1972).
photopsie, subst. fém. Trouble de la vision consistant en la perception subjective de cercles irisés ou d'impressions lumineuses diverses (éclairs, étincelles, etc.) (d'apr. Méd. Biol. t.3 1972).
photosensibilisation, subst. fém. Acquisition d'une sensibilité exagérée aux radiations solaires se manifestant par diverses réactions cutanées (d'apr. Méd. Biol. t.3 1972). Les radiations normalement anodines peuvent perdre de leur innocuité par photosensibilisation: c'est ainsi que la coloration de Protozoaires par l'éosine ou le rose Bengale (qui ne leur sont pas nocifs) provoque leur mort quand ils sont irradiés dans des conditions normalement inoffensives (J. GUILLERME, L'Ultraviolet, 1974, p.51).
photothérapie, subst. fém. Traitement de certaines maladies ou affections par la lumière blanche ou colorée ou par les rayons ultraviolets (d'apr. Méd. Biol. t.3 1972).
photosensibilité,subst. fém. Faculté de certains organismes ou organes de réagir à l'action des radiations lumineuses. Von Studnitz (1937-1940) a réussi, grâce à une extraction par l'éther, à obtenir in vitro, de rétines ne possédant que des cônes, des solutions présentant, d'après les données d'absorption spectrale avant et après éclairement, une décomposition révélatrice de la photosensibilité (PIÉRON, Sensation, 1945, p.144).
photocathode, subst. fém. Cathode d'une cellule photoélectrique émettant des électrons lorsqu'elle reçoit des radiations lumineuses, des rayons X ou des rayons gamma. Dans le premier tube réalisé par H. Holst, en 1934, on forme l'image lumineuse sur une photocathode; les électrons émis viennent frapper un écran fluorescent, après avoir été accélérés électrostatiquement (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.284).
photocellule, photo-cellule, subst. fém. Synon. de cellule photoélectrique. Dans les photocellules électrolytiques au sélénium, l'eau ne joue pas le rôle qu'elle joue dans la plupart des photocellules électrolytiques (J. Phys. et Radium, 1935, p.184).
photocolorimètre, subst. masc. Instrument muni d'une cellule photoélectrique, servant à apprécier la température de couleur d'une lumière. Le tissu éprouvé est comparé à un tissu témoin, au point de vue de sa couleur, cette comparaison se faisant avec toute la précision désirée au photocolorimètre Toussaint (..) à cellule photoélectrique et galvanomètre à amplification optique (THIÉBAUT, Fabric. tissus, 1961, p.91).
photoconductivité, subst. fém. Influence de l'éclairement sur la conductivité électrique de certains corps. La création de paires électron-trous [paires électrons négatifs-positons] par les photons explique l'augmentation de conductibilité des semi-conducteurs lorsqu'ils sont soumis à un éclairement: c'est la photoconductivité. Elle avait été observée sur le sélénium dès 1878 par W. Smith (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.306).
photodésintégration, subst. fém. Dissociation d'un noyau d'atome sous l'effet d'un rayonnement de photons. Étude de la photodésintégration du deuton, noyau de l'isotope lourd de l'hydrogène (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.347).
photoélectron, photo-électron, subst. masc. Électron expulsé dans l'effet photoélectrique. Lorsque la fréquence est supérieure à la fréquence seuil, les électrons expulsés par l'action de la lumière (photoélectrons) sortent de la matière avec une énergie cinétique d'autant plus grande que la fréquence dépasse davantage la fréquence seuil (L. DE BROGLIE, Théorie quanta, 1959, p.95). Si la fréquence du rayonnement est assez élevée, un électron contenu dans le métal est susceptible d'absorber l'énergie d'un photon et d'être projeté hors du métal sous forme de «photoélectrons» avec une énergie cinétique qui croît proportionnellement à la fréquence (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.134).
photofission, subst. fém. ,,Fission due à l'action d'un photon (généralement du rayonnement cosmique)`` (PIR. Atom. 1959).
photo-ionisation, subst. fém. ,,Émission d'électrons par les atomes d'un gaz soumis à l'action d'un rayonnement électromagnétique`` (SARM. Phys. 1981).
B. —[Les mots constr. sont des adj.] V. photochimique (rem. s.v. photochimie), photoélectrique, photogène, photogénique, photographique, photoluminescent (dér. s.v. photoluminescence), photométrique (dér. s.v. photométrie), photonique (dér. s.v. photon), photosphérique (dér. s.v. photosphère), phototropique (rem. s.v. phototropisme).
1. BIOL. ou PHYSIOL.:
photique. adj. De lumière. Le déficit photique provoque l'élongation des entre-noeuds et la fragilité des axes [de l'arabica], et on peut aussi lui imputer le lent développement des fruits, car la maturité est plus rapide sous les étés lumineux des pays subtropicaux (H. JACQUES-FÉLIX, Le Café, 1979, p.21).
photophile. adj. Qui exige ou tolère un éclairement important. Sur les roches de l'étage infralittoral, étage qui est (...) essentiellement celui des êtres photophiles, on relève deux types opposés de peuplement; à base d'algues photophiles d'une part, à base de madréporaires constructeurs de récifs d'autre part (J.-M. PÉRÈS, Vie océan, 1966, p.134). V. aussi ID., ibid., p.120.
photorécepteur, photo-récepteur, -trice adj.. [En parlant d'un organe ou d'un organisme] Sensible aux stimulations lumineuses. Organe photorécepteur. Empl. subst. masc. Les photorécepteurs comprennent les cônes et les bâtonnets de la rétine (Méd. Biol. t.3 1972).
2. CHIMIE:
photochromique. adj. Dont la teinte varie en fonction de l'intensité lumineuse. Les verres photochromiques (...) varient désormais non seulement en fonction de l'intensité lumineuse, mais aussi selon la chaleur des rayons solaires (A. PERCEVAL, La Vision, 1980, p.103).
3. ÉLECTRONIQUE:
photoémetteur, photo-émetteur, -trice adj. [En parlant d'un corps] Qui émet des électrons lorsqu'il est soumis à l'action de radiations lumineuses. Ensuite (...) sont décrits successivement: l'effet Hertz-Hallwachs (cellule photo-émettrice) (J. phys. et Radium, 1934, p.160D). Rem. On relève également dans ce sens la forme photoémissif, -ive: Récepteurs photoélectriques (cellules photoémissives, photomultiplicateurs, piles photovoltaïques) (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.216). V. aussi photoconducteur rem. ex. de Terrien.
photovoltaïque. adj. Effet photovoltaïque. ,,Production d'énergie électrique par un système recevant un flux lumineux`` (SARM. Phys. 1981). Cellule, pile photovoltaïque. Cellule, pile qui utilise l'effet photovoltaïque. V. supra photoémetteur ex. de Hist. gén. sc.
4. MÉDECINE:
photoptique. adj. Qui se rapporte, est relatif à la photopsie. Affection photoptique (Lar. Lang. fr.).
photopique (-opique, du gr. , «regard, vue»). adj. Qui se rapporte à la sensibilité rétinienne correspondant à la vision diurne. Vision photopique. La réponse isolée d'une fibre optique révèle le plus souvent une courbe globale de visibilité photopique du type dit «dominateur» (dans l'adaptation à la lumière des rétines mixtes ou de façon constante dans les rétines à cônes) (PIÉRON, Sensation, 1945, p.154).
photosensible. adj. [En parlant d'un organe] Sensible aux variations lumineuses. Synon. photorécepteur (supra I B 1). Les cellules ganglionnaires du rouge et du vert cessent d'être électivement excitées par des récepteurs possédant respectivement la seule substance photosensible, soit aux radiations rouges, soit aux radiations vertes (PIÉRON, Sensation, 1945, p.158).
photoconducteur, -trice adj. [En parlant d'un corps] Dont la résistance électrique varie en fonction de l'intensité de la lumière qu'il reçoit (d'apr. DEW. Électr. 1973). Effet photoconducteur. Effet photoélectrique consistant en ce que la conductivité électrique de certaines substances augmente avec l'intensité de la lumière à laquelle ces substances sont exposées (d'apr. UV.-CHAPMAN 1956). Cellule photoconductrice. Cellule utilisant l'effet photoconducteur. Rem. On relève également dans ce sens cellule photoconductive: Pour les applications pratiques en lumière visible, les cellules photoconductives (ou photorésistantes) au sulfure de cadmium ont des propriétés remarquables à cause d'une sorte d'amplification interne qui leur confère une sensibilité plusieurs milliers de fois plus grande que celle d'une cellule photoémissive à vide (J.TERRIEN, La Cellule photoélectrique, 1974, p.74).
photonucléaire. adj. Qui se rapporte, est relatif à l'action exercée par les rayonnements électromagnétiques sur le noyau d'un atome. Réactions photonucléaires et électronucléaires (provoquées par des rayons ou des électrons) (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.367).
photorésistant, -ante. adj. Dont la résistance varie avec l'éclairement. Dès 1907, J. Stebbins effectue les premières mesures du flux lumineux émis par la lune avec une cellule photorésistante au sélénium, mais cette cellule n'est ni assez sensible, ni assez fidèle pour être utilisée en photométrie astronomique (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.515).
photosensible. adj. 1. Sensible à la lumière. Avec des matériaux tels que le sulfure de plomb, on réalise des cellules photosensibles qui permettent de détecter le rayonnement infrarouge (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.306). 2. Qui peut être impressionné par la lumière. Couche, surface photosensible. L'émulsion photosensible (...), sous l'action des radiations, subit des altérations atomiques ou sub-atomiques et, après développement et fixation, fait apparaître une «image» en noir et blanc (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.202). Les diverses sciences liées à la réception par des émulsions photosensibles forment un corps de doctrine autonome, la photographie (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.202). Rem. Photosensible est très empl. en phot. (supra ex.).
Vitalité, Prononc., Bbg. V. photo-2.
II.
⇒PHOTO-2, élém. de compos.
Élém. représentant le subst. photographie.
A. —[Les mots constr. sont des subst.] V. photocopie, photocopieur (dér. s.v. photocopier), photocopiste (dér. s.v. photocopie), photogénité (rem. s.v. photogénique), photogénie, photogramme, photogrammétrie, photograveur (dér. s.v. photogravure), photogravure, photolithographie, photomaton (rem. s.v. photo), photoroman (s.v. roman), photothécaire (rem. s.v. photothèque), photothèque, phototype, phototypie.
photo-interprétation, subst. fém. Analyse des photographies aériennes permettant d'établir les éléments de base d'une carte. L'Institut géographique national prend des photos aériennes (...). Sur leurs cartes les dessinateurs reportent, en rose, les couloirs d'avalanches probables. À la Clusaz, la photo-interprétation indiquait une coulée importante (...). À Val d'Isère, la photo-interprétation montrait que la coulée s'arrêtait devant le chalet M. (L'Express, 10 févr. 1975 ds GILB. 1980).
photochromie (-chromie, du gr. «couleur»), subst. fém. Ensemble des procédés photographiques utilisés pour reproduire les couleurs (d'apr. BÉG. Dessin 1978).
photofilmeur, photo-filmeur, subst. masc. Photographe effectuant des prises de vues (portraits photographiques) sur la voie publique. Synon. photostoppeur, photo-stoppeur (infra). Les places et les voies interdites à l'exercice de la profession de photofilmeur, dans la capitale, font l'objet d'un nouvel arrêté (Le Monde, 25 mars 1966 ds GILB. 1980).
photojournalisme, subst. masc. Technique, activité du photojournaliste; reportage photographique. Pierre-Jean Amar et Jack Burlot analysent de près les grandes différences entre le news et le magazine. Deux manières bien distinctes de pratiquer le photojournalisme: à cheval sur l'actualité ou calmement, en peaufinant son sujet (Photo magazine, mai 1985, n°62, p.56).
photojournaliste, subst. Reporter photographe. Les photojournalistes partagent la vie de leurs contemporains au gré des soubresauts de la planète, entre des fonctionnaires soupçonneux et des censeurs avisés, mais la concurrence pour acquérir sa place est féroce: les reporters n'ont jamais eu la réputation d'être tendres les uns vis-à-vis des autres (Photo magazine, juin 1985, n° 63, p.53).
photomacrographie, subst. fém. Image photographique d'un sujet effectuée à une échelle plus grande que la taille du sujet; technique permettant d'obtenir cette image. Synon. macrophotographie (s.v. macro-). Le terme «photomacrographie» désigne les images où l'objet est grossi entre une fois et dix fois (...). Pour les grossissements supérieurs, il est généralement nécessaire de passer par un microscope, c'est-à-dire d'avoir recours à la «photomicrographie» (J. HEDGECOE, La Pratique de la phot., trad. par R. Bouillot, Paris, Larousse-Montel, 1978, p.106). Pour la photomacrographie de haute qualité, utilisez un soufflet-allonge avec un objectif macro (J. HEDGECOE, La Pratique de la phot., trad. par R. Bouillot, Paris, Larousse-Montel, 1978, p.106).
photomicrographie, subst. fém. Photographie réalisée à l'aide du microscope; technique permettant d'obtenir cette image. Synon. microphotographie. Supra photomacrographie ex.
photomontage, photo-montage, subst. masc. Image réalisée par l'assemblage de motifs empruntés à différentes photographies. Grâce au photomontage, qui permet de corriger les perspectives excessives dues à l'objectif (en photographiant à part les parties diminuées et en les raccordant à l'ensemble), cet art nouveau [l'art photographique] est capable de satisfaire aux exigences de l'esprit bourgeois, qui veut encore posséder par les yeux tout l'univers (LHOTE, Peint. d'abord, 1942, p.122). Le directeur du «Charivari» se voit infliger un mois de prison ferme pour un photo-montage dans lequel le Général [de Gaulle] occupait la place de l'accusé au procès Pétain (L'Express, 18 oct. 1965 ds GILB. 1971).
photostop, photo-stop, subst. masc. Technique, activité du photostoppeur. Faire du photostop sur les grands boulevards (REY-GAGNON Anglic. 1980).
photostoppeur, photo-stoppeur, subst. masc. Synon. de photofilmeur. Que pense le gouvernement de l'exercice, sur la voie publique, de certains métiers, notamment de celui de photo-stoppeur (Le Monde, 3 juill. 1960, ds GILB. 1971).
3. IMPR. et REPROGR.:
photocalque, subst. masc. Image obtenue en exposant à la lumière un papier-calque portant une couche photosensible et que l'on utilise comme un dessin sur calque industriel (d'apr. Lar. encyclop.).
photocollographie, photo-collographie, subst. fém. Synon. de phototypie. (Ds BÉG. Estampe 1977).
photocomposeuse, subst. fém. Machine utilisée pour la photocomposition. Le gouvernement américain avait (...) demandé à la Mergenthaler Linotype de mettre au point une photocomposeuse électronique à haute vitesse pour la production rapide de publications et de rapports gouvernementaux (Impr. 1977).
photocomposition, photo-composition, subst. fém. Composition photographique donnant des textes sur film obtenus à partir de modèles (sous forme d'images optiques ou de programmes informatiques) de lettres, chiffres et symboles en vue de leur reproduction par un moyen d'impression quelconque (typographie, offset, héliogravure) (d'apr. Impr. 1977). Ce sont les inventions de deux Français, René Higonnet et Louis Moyroud, qui donnèrent l'impulsion décisive à la photocomposition en concevant la Lumitype sur des bases électroniques qui allaient doter l'industrie de l'imprimerie de vitesses de composition encore absolument insoupçonnables (Impr. 1977).
photométallographie, subst. fém. La photométallographie, procédé qui consiste à reproduire une image photographique sur une feuille de zinc dont la surface est chimiquement modifiée, encrée et passée sous la presse comme une pierre lithographique, avec cette différence qu'on peut employer le zinc soit en plaque soit sur le cylindre d'une machine rotative (PRINET, Phot., 1945, p.53).
photostat, subst. masc. Synon. de photocopie. Peu de gens prennent des notes (...), le photostat permettant de photographier immédiatement les passages des livres ou des manuscrits qu'on désire copier (MORAND, New-York, 1930, p.127).
photozincographie, subst. fém. Synon. de photolithographie sur zinc. V. photolithographie ex. de Villon.
B. —[Les mots constr. sont des adj.] V. photogénique, photogrammétrique (dér. s.v. photogrammétrie), photolithographique (dér. s.v. photolithographie), phototypique (rem. s.v. phototypie).
TECHN. D'IMPRESSION:
photomécanique. adj. [En parlant d'un procédé d'impression ou de reproduction] Qui utilise un cliché photographique. Reproduction photomécanique en noir et en couleur. Le nom expressif de «photomécanique» (...) désigne toutes les opérations permettant de passer du négatif photographique original à la forme imprimante (Civilis. écr., 1939, p.10-1). Le perfectionnement des procédés photomécaniques a porté un coup mortel à la gravure de reproduction (DACIER 1944, p.12).
Vitalité. Dans son premier sens de «lumière, rayonnement», l'élém. phot(o)-, plus vivant que son concurrent tiré du lat. luci-, est très productif dans la lang. sc. et techn. Il entre notamment dans la formation de nombreux mots de création récente dans des techn. avancées: chim., électron., mécan. et phys. Photo- est très productif aussi dans le sens de «photographie» en raison du développement des techn. phot. et de leurs applications. Prononc. et Orth.:[], [foto-], en syll. inaccentuée [--]. Prop. CATACH-GOLF. Orth. Lexicogr. Mots comp. 1981, p.229: soudure dans tous les cas: photoélectricité, également photofinish. Bbg. GOOSSE 1975, p.28. —LEENHARDT (O.). Gloss. sur l'én. solaire. Banque Mots. 1980, n° 19, p.67. —PEYTARD 1975, pp.346-356. —QUEM. DDL t.4, 5, 6, 9, 10, 12, 15, 17, 20, 25 (comp.).

phot-, photo-
Élément de mots savants, tiré du grec phôs, phôtos « lumière ».
a Avec le sens de « lumière », dans des composés scientifiques, depuis la fin du XVIIIe siècle (photomètre, 1792; photophobie, 1812; photographie, 1839, etc.) et de plus en plus nombreux au XXe siècle. Outre les mots traités à l'ordre alphabétique, on trouve des composés plus rares ou plus occasionnels, comme : photoacoustique, adj. (la Recherche, janv. 1980, p. 58); photobiologie, n. f. (la Recherche, janv. 1974, p. 94); photocourant, n. m. (« courant obtenu par effet photoélectrique »); photométéore, n. m. (1973, « météore lumineux »); photopolarimètre, n. m. (1979, Sciences et Avenir); et photopolarimétrie, n. f.; photoréaction, n. f. (la Recherche, oct. 1973) ainsi que des formations archaïques : photochronographie, n. f. (Année sc. et industr., 1896, p. 42) « photographie des couleurs »; photospire, n. m. (Année sc. et industr., 1890, p. 79).
1 Certes on peut citer comme applications possibles ou déjà introduites au stade industriel (des phénomènes photoniques) un certain nombre de procédés : synthèse de polyamides, photochloration, photosulfonation, photo-oxydation, photopolymérisation, séchage des encres, synthèse de la vitamine D (…)
Sciences et Avenir, mai 1981, p. 38.
b Avec le sens de « photographie », à partir de la diffusion de cette technique au milieu du XIXe siècle. Ex. à l'ordre alphabétique et : photo-club, n. m. (1894, in Année sc. et industr., 1895, p. 532) photographisme, n. m. (1974, in la Clé des mots, « graphisme obtenu photographiquement »); photohéliographe, n. m. (1872, in Année sc. et industr., 1873, p. 17, « appareil pour photographier le soleil »); phototitrage, n. m. (Année sc. et industr., 1896, p. 43), et les suivants :
2 Les progrès de la science ont permis de supprimer à peu près complètement l'usage de la palette et du pinceau. Sauf quelques retardataires obstinés, les peintres ou plutôt les photopeintres collaborent avec la lumière électrique ou solaire; ils obtiennent ainsi presque instantanément de véritables merveilles en photopeinture (…)
A. Robida, le Vingtième Siècle, p. 50 (v. 1900).
3 (…) le bruit, l'étourdissement, l'espèce de magie de l'atelier de photosculpture de Dalloz, où il l'avait fait placer.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, t. III, p. 47.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • photo — [ fɔto ] n. f. et adj. inv. • 1864; abrév. de photographie et de photographique I ♦ N. f. 1 ♦ Photographie (1o). Appareil de photo. Matériel de photo. Loc. fig. (de la photo servant à déterminer le gagnant à l arrivée d une course très serrée) Il …   Encyclopédie Universelle

  • Photo-CD — Player PCD 860 (KODAK 1994) Die Kodak Photo CD ist eine standardisierte Compact Disc (CD ROM) für die Digitalisierung und Archivierung von Fotografien. Die Photo CD wurde von der Eastman Kodak Company und Philips auf Basis der CD i Bridge… …   Deutsch Wikipedia

  • Photo CD — Player PCD 860 (KODAK 1994) Die Kodak Photo CD ist eine standardisierte Compact Disc (CD ROM) für die Digitalisierung und Archivierung von Fotografien. Die Photo CD wurde von der Eastman Kodak Company und Philips auf Basis der CD i Bridge… …   Deutsch Wikipedia

  • Photo CD — is a system designed by Kodak for digitizing and storing photos in a CD. Launched in 1992, the discs were designed to hold nearly 100 high quality images, scanned prints and slides using special proprietary encoding. Photo CD discs are defined in …   Wikipedia

  • Photo CD —   [Abk. PCD] (Foto CD), optisches Speichermedium, das dem Standard White Book entspricht. Die gespeicherten Daten werden im MPEG Verfahren komprimiert. Die Farbtiefe liegt bei 24 bit, es stehen fünf Auflösungen zwischen 182 × 192 und 2048 × 3072… …   Universal-Lexikon

  • Photo 51 — is the nickname given to an X ray diffraction image of DNA taken by Rosalind Franklin in 1952 [http://www.pbs.org/wgbh/nova/photo51/ Secret of Photo 51. Nova] ] that was critical evidence [http://www.pbs.org/wgbh/nova/photo51/anat flash.html… …   Wikipedia

  • photo — is a well established shortening of photograph, used chiefly in spoken English. Its plural form is photos, and it is commonly used in attributive position (i.e. before a noun), as in photo call, photo finish, and photo opportunity …   Modern English usage

  • Photo CD — Photo CD  система, разработанная фирмой Kodak для перевода в цифровую форму и хранения фотографий на компакт диске. Диски Photo CD, разработанные в 1992 году, могли содержать около 100 высококачественных фотографий, используя специально… …   Википедия

  • photo — roman photo safari photo …   Dictionnaire des rimes

  • photo — (n.) 1860, shortening of photograph. The verb is first recorded 1868, from the noun. Photo finish is attested from 1936. Photo opportunity first recorded 1974 …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”